La sécurisation des sites olympiques constitue pour l’ensemble des acteurs de la sécurité, qu’ils soient publics ou privés, une mission d’ampleur de protection des personnes et des lieux, afin que ces Jeux se déroulent dans les meilleures conditions. Cette mission vient s’ajouter à des besoins déjà importants et en constante évolution, car la sécurité privée est un secteur initialement en tension.

  • En tension, car les besoins de recrutement sont importants
    Dans le cas de la surveillance humaine, la FFSP estime que, pour fonctionner en rythme de croisière (hors événements particuliers comme les JOP Paris 2024), les entreprises françaises de sécurité privée ont, à date, un besoin de recrutement de 20 000 agents de sécurité supplémentaires pour compléter les 175 000 agents en activité aujourd’hui.
  • En tension, car l’été est une période opérationnellement tendue
    Les acteurs de la sécurité privée connaissent traditionnellement des difficultés opérationnelles de gestion de leurs ressources humaines sur les mois de juillet et août correspondant à des périodes de congés estivaux.
  • En tension, car il sera nécessaire de renforcer des dispositifs de sécurité existants sur la période des JOP Paris 2024
    Les entreprises de sécurité privée devront faire face à des demandes exceptionnelles de la part de leurs clients actifs pour renforcer les dispositifs déjà existants sur de nombreux sites au cours de cette période. Les événements dits « périphériques » seront plus nombreux et se grefferont donc aux besoins existants.

En parallèle et selon les estimations effectuées, les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 sont un événement qui devrait, à lui seul, mobiliser 25 000 agents de sécurité privée supplémentaires, du 26 juillet au 8 septembre 2024, pour assurer les missions de sécurisation des sites olympiques confiées par les organisateurs.

De nombreux marchés publics ont été passés par l’organisateur Paris 2024 auprès d’entreprises de sécurité privée. Les entreprises attributaires se sont engagées contractuellement à mettre à disposition les effectifs nécessaires à la réalisation de leurs missions.

Depuis plusieurs mois maintenant, les acteurs de la sécurité privée, en lien étroit avec le ministère de l’Intérieur et France Travail, multiplient les initiatives pour valoriser ses métiers auprès des demandeurs d’emplois et des personnes en recherche de reconversion professionnelle et faciliter leur formation.

  • Accélérer la formation des futurs agents
    Pensée par la branche « Prévention-Sécurité », une nouvelle spécialité professionnelle a été créée pour mieux s’adapter au profil temporaire de la mission et à celui des candidats.

    Ce nouveau Certificat de Qualification Professionnelle « Participer aux activités privées de sécurité des grands événements » a pour but de répondre aux besoins de sécurité privée liés à la sécurisation de tous les événements ponctuels ou périodiques, lors de manifestations sportives, récréatives, culturelles ou économiques réunissant plus de 300 personnes. Il s’agit d’une formation condensée à 106h, soit 3 semaines, pour acquérir les techniques et savoir-faire indispensables pour exercer ce métier, lors d’un événement comme les Jeux Olympiques. Le Titre à Finalité Professionnelle « Agent de Prévention et de Sécurité – APS » correspond quant à lui à une formation de 175h.

  • Optimiser la communication pour recruter de nouveaux agents
    Les entreprises, soutenues par les missions locales et les antennes de France Travail, multiplient leurs interventions lors des différents salons de recrutement organisés. Elles sont également de plus en plus présentes sur les sites spécialisés et les réseaux sociaux pour accroitre leur visibilité. Cette communication doit se poursuivre pour continuer à attirer des candidates et des candidats.

Les propositions de la FFSP pour relever le défi de la sécurisation des Jeux de Paris 2024

  • Offrir aux étudiantes et aux étudiants français un job d’été hors du commun puis des compléments de revenus tout au long de l’année

    La France compte aujourd’hui près de 3 millions d’étudiants sur son territoire. Si seulement 1% de ses étudiants participaient à la sécurisation des JOP Paris 2024, le sujet de recrutement qui nous anime serait immédiatement solutionné. Nous appelons donc les étudiants français à saisir cette formidable opportunité de participer à un événement mondial et de vivre une expérience hors du commun.

    Nous tenons également à rappeler que la Carte professionnelle obtenue à l’issue de la formation PSGE est valable 5 ans. Les étudiantes et étudiants formés pourront donc s’engager sur des missions ponctuelles (soirs et week-ends) de sécurisation d’événements pour bénéficier d’une source de revenu supplémentaire.

  • Accorder une bonification aux candidatures des personnes souhaitant intégrer les forces de sécurité nationales (Police, Gendarmerie, Armée) justifiant d’une expérience d’agent de sécurité acquise lors des JOP Paris 2024

    Les procédures de recrutement des forces de sécurité nationale sont strictes et comportent notamment des tests de sélection permettant de valider le profil physique, psychologique et comportemental des candidats. Ne pourrait-on pas considérer une expérience d’agent de sécurité acquise lors des JOP Paris 2024 comme un élément permettant de bonifier un dossier de candidature ? Cela permettrait aux entreprises de sécurité privée de bénéficier de la motivation de femmes et d’hommes soucieux de s’engager pour le bien commun.

  • Soutenir l’activité humaine en s’appuyant sur une coopération Hommes et technologies intelligentes de sécurité

    Corridor de sécurité, dispositif anti-drone, vidéoprotection intelligente ... les technologies de sécurité innovent sans relâche pour étendre l’impact de leurs interventions dans l’univers de la sécurité. Plus que jamais, elles doivent prendre toute la place qui est là leur pour soutenir les effectifs humains déployés sur le terrain.

    Nous appelons à renforcer fortement la puissance des technologies de sécurité dans les dispositifs déployés sur cet événement.

Les chiffres clés de
la sécurité privée

25 000
entreprises
300 000
professionnels
12 milliards d’€
de chiffres d’affaires
6 activités
règlementées
News
30 April 2024
La FFSP salue l’élection de Thierry Marchand à la présidence du SCS
News
30 April 2024
La FFSP signe le manifeste ProMilés et affiche ainsi son soutien aux hommes et aux femmes des armées
News
6 February 2024
JOP Paris 2024 > Les propositions de la FFSP pour relever le défi de la sécurisation des Jeux de Paris 2024
News
17 April 2023
Tension de recrutement dans la Sécurité Privée. Il est urgent d'attirer des femmes dans la filière ! La FFSP s'engage pour promouvoir la féminisation des métiers de la sécurité privée
Découvrez toute l’actualité de la filière de la sécurité privée
Suivez toute l’actualité de la FFSP